Immeuble d'habitat participatif, Paris 20ème

Le groupe est constitué de 24 personnes réparties en 10 foyers, dont 16 adultes et 8 enfants.
C’est un groupe de mixité générationnelle de 2 à 64 ans. Mais aussi de mixité sociale et de mixité professionnelle :
le journalisme et le spectacle y côtoient l’architecture et l’ingénierie, l’accès au logement en situation de précarité tutoie l’accession à la propriété.
Nous sommes un groupe qui a su définir un processus de prises de décisions, bien que toutes ces décisions aient été prises naturellement par consensus jusqu’à présent. Cela reflète la bienveillance, l’esprit participatif, et la complémentarité de ses membres. Ces valeurs se reflètent dans la charte de gouvernance, le règlement de vie commune et le mode de gouvernance de la structure juridique cible : une personne = une voix (type coopératif).

Depuis 2011, ARU18juin imagine un lieu de vie «multi-usages». Un projet reproductible, accessible à tous, résolument anti-spéculatif, combinant habitat participatif, espaces de travail partagés, espaces ouverts sur le quartier et espaces verts.
Constitué et stable, le groupe est solidement soudé autour de ce projet :
ensemble, nous construirons au 9, rue Gasnier-Guy, un îlot d’ouverture, un rhizome bienveillant pour un XXe arrondissement tolérant.

Le programme consiste en 1480 m2
d’espaces, articulés entre espaces d’habitations et d’ouverture sur le quartier par un programme d’espaces de coworking et d’activités associatives.
- 12 logements, socles du projet :
9 pour habitants coopérateurs,
3 logements d’insertion durable (SNL) (en vert).
Des espaces mutualisés :
buanderie, atelier bricolage, jardin au rez-de-chaussée, un toit-potager, chambre d’hospitalité.
Des espaces communs :
- Un étage entier dédié au Coworking (en bleu).
- Un Café associatif co-géré entre l’Association Coud’ à Coud’, les résidents, et l’organisation d’activités ouvertes sur le quartier (contes, projection de fi lms…) (en violet).

C’est un projet avec une dimension écologique: la jeune entreprise TOPAGER a imaginé un toit-jardin potager, véritable écosystème à l’échelle urbaine, avec au coeur d’une prairie fleurie ses nichoirs à chauve-souris et gîtes à insectes.
C’est un projet à dimension environnementale : façade à faible impact, gestion des eaux de pluies, économie de l’eau potable et production de déchets réduite. Un chantier à faible nuisance, avec l’acheminement de lumière (optique ou lumitube) sur le bâtiment mitoyen qui dispose de 3 surfaces vitrées translucides sur son pignon sud-est.

MOA: Groupe d‘habitants ARU 18 JUIN
MOE: WRA
Surface: 1200 m²
Budget: 1.8 M euros
Phase: CONCOURS 2016