Pôle cinéma, Saint-Jean d'Angély  (17)

Le Pôle Cinéma et Loisirs est un projet phare pour la ville de Saint Jean d'Angély.
Il s’agit d’un projet d’envergure, la promesse d’un équipement original associant un programme singulier à une réponse architecturale spécifique.

Le projet présenté est conçu dans le respect de la composition architecturale initiale du plan des anciens bâtiments du site. Outre les 2 pavillons existants conservés, la construction s’implante à l’emplacement de l’enceinte de l’ancienne caserne et en reprend l’alignement et le gabarit. Dans un souci d’intégration au bâti environnant, les gradinages des 3 salles de cinéma sont creusés dans le sol afin de limiter la hauteur du bâtiment et respecter les 6,50 m de hauteur à l’égout du toit des 2 pavillons.

Les aménagements projetés proposent de signifier fortement la place du nouvel équipement dans la ville. L’implantation du bâtiment, en retrait des pavillons existants, définit un nouvel espace extérieur à sa mesure. Aux abords, cet espace public élargi favorise la rencontre des différents publics. Il libère l’espace pour offrir un nouveau lieu de partage. Il propose le recul indispensable à la vie des équipements et en signifie les accès.

Le projet s’inscrit dans une forme simple, respectueuse du bâti environnant, dictée par le site. Par son relief et sa silhouette, le bâtiment dynamise le terrain dans lequel il s’inscrit. Du paysage émerge une silhouette étonnante, une morphologie à la fois complexe et hiérarchisée où les reliefs s’équilibrent, jouant avec le dynamisme des obliques.
Ce bâtiment indépendant et emblématique offre un nouveau repère dans le paysage.

En corrélation avec le parti technique d’un bâtiment passif, le projet met en œuvre un bâtiment compact constitué d’une enveloppe intérieure protectrice sur-isolatrice très performante et d’une peau extérieure signifiante qui compose avec les principales contraintes de son environnement. A la fois écran visuel,
enclos, protection, la forme sera tour à tour : transparente, translucide, opaque, où les parties pleines jouent le rôle de protection de l’enveloppe intérieure, et les parties ajourées celui de protection des vitrages extérieurs. Elle s’ouvre pour accueillir le public au Sud, s’entrouvre pour laisser apparaître les espaces de vies de l’espace détente à l’Ouest, se ferme pour contenir les espaces techniques au Nord.
La peau enveloppe les volumes des salles, compose avec le bâti existant environnant, renforce la déclivité du terrain ou au contraire l’adoucit. Elle se déploie en toiture et retombe en façade, donnant forme à une enveloppe fédératrice faite de tons clair qui reflète les variations de luminosité du ciel charentais en un manteau en perpétuelle mouvance. La teinte claire de cette peau extérieure est choisie en accord avec la tonalité des bâtiments avoisinants et plus généralement de la pierre locale des constructions de St Jean d’Angely.
Cet ensemble d’espaces contigus offre une véritable promenade architecturale face à l’espace public extérieur.
 

MOA:  Ville de St Jean D‘Angély
MOE: Pierre Chican mandataire / Noé Simonet
Surface: 1300 m²
Budget: 3.2 M d‘euros
Phase: PC déposé décembre 2013
SJA_elvation-principal
SJA_elvation-principal