SILO - Musée des antiquités sous-marines, Pirée, Grèce

Décider de transformer une partie du port du Pirée en quartier de culture et de loisirs, construire une «Cathédrale de la culture» au sein d’un quartier populaire et laborieux est un geste politique fort.

Le bâtiment proposé pour abriter le musée des antiquités sous-marines est un ancien silo de stockage de céréales en béton. C’est un monument dans le paysage du Pirée. Il existe des points de rencontre entre son ancienne et sa nouvelle fonction : la mer et le stockage. Mais une différence notable : l’accueil du public.
Le Silo n’est pas du tout configuré pour permettre aux visiteurs de déambuler dans son enceinte.
La répartition des grandes fonctionnalités du programme est limpide et permet ainsi une grande fluidité des circulations. C’est une idée-force de notre proposition de respecter le bâtiment tout en le transformant radicalement par endroits.

Le volume central des silos est dévolu aux espaces d’expositions. Nous avons résolu l’équation consistant à loger
6 000m2  de salles d’exposition dans une centaine de tubes de 20m2  de section, et haut de 27m. L’insertion des salles d’exposition dans le volume des silos est à la fois simple et extraordinairement sophistiquée.
Nous proposons aux visiteurs de l’exposition d’effectuer la visite comme une plongée au cœur des profondeurs marines, depuis le haut vers le bas.
Notre solution d’organisation part du vide. Le vide des volumes de salles soustrait du vide alvéolaire des silos, crée à leur jonction, un nouveau volume qui est la base de notre parcours muséographique.

Dans la même logique que les extensions extérieures ont été traitées dans un matériau complètement différent, de manière à bien les identifier, les planchers créés à l’intérieur des silos, ainsi que les éléments scénographiques sont métalliques et viennent s’accrocher à l’ossature en béton existante.
L’intervention contemporaine est bien identifiable également, en contraste positif avec l’existant.
Le musée offre à voir aux visiteurs le paysage urbain et marin environnant et dans le même geste, s’offre à voir depuis la ville.

MOA: Ville du Pirée
MOE: NOE Architectures / Romain Léal / IONS architectes
Surface: 12 000 m²
Budget: 18 M d‘euros
Phase: CONCOURS 2013